Archive for février, 2022

Commentaires fermés sur JMZH 2022, le bilan

JMZH 2022, le bilan


07.02
2022

Ce week-end de commémoration sur Villepey de la convention RAMSAR prônant la protection des zones humides partout dans le monde s’est parfaitement déroulé ; la météo était favorable aux sorties agréables au grand air.

Samedi après-midi, vous étiez une soixantaine à participer en petits groupes à notre rallye découverte autour de l’étang des Esclamandes caché derrière la végétation à deux pas de la route. Petits et grands ont échangé dans la bonne humeur avec les animateurs de l’association dans le but de parfaire leurs connaissances sur l’utilité de cette zone humide. Le parcours pédestre en boucle autour de l’étang et à proximité de la mer procure une quiétude bienvenue.

Dimanche matin à 8h30 nous étions une vingtaine à braver le froid matinal. Répartis en petits groupes, guidés et conseillés par les gardes du littoral, nous avons poursuivi le chantier de réhabilitation de la zone dite « STCM », autrefois occupée par des entreprises qui extrayaient le sable et le gravier. Certains ont arraché des plantes invasives, d’autres ont enlevé des gravats qui remontent en surface, d’autres encore ont installé une barrière de ganivelles derrière le mur de pierres sèches afin de délimiter une parcelle appelée à constituer bientôt une nouvelle zone d’observation de la faune et de la flore.


Entre deux coups de pioche, il est possible d’admirer la faune présente sur le site, les oiseaux de passage, les lézards endormis, ou cette empuse pennée, joli et grand insecte à la tête triangulaire. Le juvénile est communément appelé diablotin.

EMPUSA PENNATA : Colette Delclaux nous éclaire : Elles appartiennent à l’ordre des mantoptères. Les antennes des mâles sont bipectinées comme on peut le voir sur les photos ci-dessous. Elles naissent en automne et atteignent l’âge adulte entre mai et août. De couleur verte ou brune elles chassent à l’affût avec les pattes avant prédatrices comme la mante religieuse. La femelle ne dévore jamais le mâle.

AIRE DE RÉPARTITION, STATUT : c’est une espèce méditerranéenne, présente de la péninsule ibérique jusqu’à la Croatie. En France, elle remonte jusqu’au sud du Massif Central, et à l’ouest jusqu’aux Charentes. Elle est aussi présente en Afrique du Nord.