Des élus à Villepey

30.04
2015

En septembre 2014, à la journée des associations, Mr Pipitone, adjoint chargé des associations, nous a sollicité pour une visite du site de Villepey à l’intention de l’ensemble du conseil municipal, soit 45 personnes. Un rendez-­vous est organisé pour le printemps.

Ce 15 avril, 6 élus ont répondu à l’invitation de Mr Pipitone. Par ailleurs, Mr Yves Jacob,responsable du service environnement, Mr David Héritier, garde du littoral étaient présents, Denis Huin, membre de l’association, guide naturaliste et ornithologue et moi­même, avons tenté de sensibiliser les élus, qui découvraient le site, à sa richesse exceptionnelle, sa biodiversité, la canne de Pline ou de Fréjus, sa nécessaire prise en compte, sa nécessaire gestion, son très fort intérêt pour sensibiliser les enfants en scolarité, … et donc de la nécéssité pour les élus de faire ce qu’il faut pour que tout ça, se fasse …

Nous avons insisté sur le fait que ce n’était pas qu’une affaire d’argent mais bien , avant tout, d’une affaire de volonté politique.

Cette matinée de découverte fût l’occasion d’insister sur la richesse du patrimoine naturel de la commune de Fréjus, et la responsabilité de la ville de se doter de moyens pour le mettre davantage en valeur.

Passant par la Ferme des Esclamandres, en présence de Cyprien, animateur de Semailles 83, nous avons pu visité le bâtiment. Nous voudrions voir transformer cette bâtisse, en partie en Maison de la Nature, l’autre partie étant réservée à l’association Semailles 83.

L’objectif y serait de proposer un lieu d’interprétation du site pour les visiteurs, de sensibilisation à la protection de notre environnement, un lieu d’expositions plus longues (cf article sur l’expo « Villepey au fil du temps, au fil de l’eau »), un lieu de rencontres, d’ateliers découvertes pour des

classes de Communauté d’agglomération, ou des classes transplantées « type classes vertes », conférences, réunions…

Les contraintes liées au plan de prévention des risques d’inondations, le financement, les travaux sont autant de points contraignants qu’il faudra résoudre. Mr Yves Jacob, a bien précisé, que si une vraie volonté de la commune -et des élus donc! – se faisait sentir, le Conservatoire du Littoral, pourrait soutenir ce projet. A nous d’aiguillonner tout ce monde pour que le projet avance…

Nous rappelons ici que notre association est apolitique. Cette réunion in natura s’est faite avec les élus de la ville de Fréjus. La ville de Fréjus est gestionnaire de ce très bel espace que sont les Etangs de Villepey. Une gestion déléguée par le Conservatoire du Littoral, propriétaire du site, et cela depuis son acquisition.

Comments are closed.