Retour sur le rdv du 22 septembre 2014 sur site!

07.10
2014

Le 22 septembre : Suite à la demande de Mr LONGO (adjoint de St AYGULF) formulée en avril de découvrir tous les aspects du site naturel protégé de Villepey, une visite sur site a eu lieu avec le concours de Denis Huin et moi-même, en présence de  Mme MILIOTI (chargée du littoral), Mme VANDRA (chargée du développement durable), et de 2 agents du service environnement, Alain ABBA et David HERITIER.

Certains points abordés l’avaient déjà été en juillet.

–  La présence d’abris à chats en plusieurs endroits, en contradiction avec la protection du site. Mme VANDRA s’est engagée à contacter les personnes de cette association afin d’obtenir le déplacement des abris.

–  Nous avons fait confirmer à Mme MILIOTI que les bénéfices liés aux parkings de Villepey pendant la saison estivale seraient bien attribués à la gestion du site. Elle s’est engagée sur une somme de 30000 à 40000 euros. Ce qui représentera une réelle bouffée d’oxygène pour Villepey.

Nous avons travaillé à la compréhension de plusieurs problématiques, en expliquant  la nécessaire gestion  de l’espace naturel que sont les étangs de Villepey au beau milieu d’une ville de plus en plus étendue. Laisser faire la nature ne suffit pas. D’où la nécessité de :

–  Soutenir l’équipe gestionnaire en place, par ailleurs très motivée très efficace, en augmentant ses moyens humains et techniques.

–  Eliminer les plantes invasives, pour que la végétation locale et les paysages exceptionnels  perdurent.

–  Favoriser la mise en place de zones  d’eau douce permettant le développement de roselières : le grau étant largement ouvert, et la salinité de la totalité des étangs ayant augmentée, les roselières sont en souffrance. C’est un habitat à protéger car il héberge de nombreuses  espèces d’oiseaux. C’est la biodiversité du lieu qui est en jeu.

Nous avons beaucoup insisté sur la valorisation  de ce site exceptionnel. La commune gère ce patrimoine naturel, elle se doit de le mettre en valeur, notamment par :

–  Le développement de l’accès aux scolaires de Fréjus et de la Communauté d’agglomérations pour des sorties de découvertes et de sensibilisation.

–  L’organisation  de sorties sur le site, tout public, animées par des guides naturalistes.

–  La dynamisation des Journées Mondiales des Zones Humides, qui, ces 2 dernières années, ont manqué de moyens.

–   Une réflexion sur la faisabilité de la transformation de la Ferme des Esclamandes en lieu de vie et d’animation de ce territoire naturel protégé.

 

Cette matinée nous a semblé importante. Les élus ont été particulièrement sensibles à nos arguments. Il reste à maintenir notre vigilance pour que nos demandes soient entendues.

Comments are closed.