AG du 9 novembre 2019

12.11
2019

Le 9 novembre 2019, les membres de l’association Les AMIS DE VILLEPEY se sont réunis salle Agricola avenue de Verdun à Fréjus, en Assemblée Générale Ordinaire sur convocation de la présidente Annick Gauthier. 24 adhérents sont présents et 8 sont représentés pour cette réunion qui débute à 16h et se termine vers 18h.

L’ordre du jour :

Rapport financier 2019
Rapport moral de la présidente
Renouvellement des mandats des membres du C A (1/3)
Projets 2020
Questions diverses

Le compte-rendu complet est accessible en suivant ce lien.

Le départ sur la plage de la Galiote

Plus tôt en début d’après-midi nous étions une petite trentaine à profiter de cette belle journée d’automne en faisant une balade sur le site de Villepey accompagnés par notre vice-président, Denis, par ailleurs ornithologue et guide naturaliste. Pendant deux heures il a partagé ses connaissances sur l’écologie, la faune, la flore et l’histoire de ce site qu’il connaît par coeur.

Au bord de la lagune

Malgré l’horaire peu propice nous avons avons tout de même la chance de croiser des oiseaux, une aigrette garzette, un héron cendré, des corneilles et choucas des tours (à ne pas confondre avec le corbeau !), des perruches, un martin-pêcheur (pour ceux qui disposaient de jumelles), bien entendu des goélands, des mouettes, et de nombreux spécimens de taille plus modeste notamment la bergeronnette grise…

L'aigrette garzette

Non loin de l’observatoire de la vasière Denis nous parle des trois espèces de pins présentes dans la région et rarement réunies comme ici. Les photos ci-dessous montrent les spécificités de chacun d’entre eux.

Pin maritime
Pin d'alep
Pin parasol
Pin parasol
Le groupe attentif

Il nous incite à repérer les nombreux trous présents dans les troncs qui sont autant de logis pour les piverts et autres picidés. Mais cette fois c’est un essaim d’abeilles sauvages qui a pris possession des lieux, que Pierre, en apiculteur avisé nous invite à contempler. Nous assistons à l’attaque d’un frelon asiatique, d’abord en vol statique, puis fondant brusquement sur une abeille qui sortait. La malheureuse n’en réchappera pas car le prédateur s’est éclipsé précipitamment avec sa proie. Pendant tout ce temps d’observation ce sont deux perruches qui nous épient, perchées à distance respectable. Pas effarouchées elles nous ont observés sans bouger pendant au moins dix minutes. De plus en plus nombreuses sur le site elles perturbent les habitants naturels des lieux dont elles volent le logis. A priori elles n’ont pas de prédateur sérieux.

La perruche

Un peu plus loin Denis nous montre des tamaris d’Afrique très vieux et aussi très rares qui apprécient les milieux humides et salés. Nous avons la chance de disposer de plusieurs beaux spécimens sur Villepey, mais il faudra revenir en juin pour observer le début de la floraison blanche à contrario du tamaris de France également présent sur Villepey qui, lui, sera paré de jolies fleurs roses.

En direction du Pas des Vaches
Très jolie lumière en cet après-midi d'automne

Comments are closed.